Retour Accueil
 
    Télécharger le catalogue indesens 2012 en PDF  
   
 
> Voir mon panier
 
Recherche tous genres / search :
"Le label Indésens créé par Benoit d'Hau peut vraiment trouver sa place dans un univers pourtant saturé de productions en tout genre.
Par un réel désir de trouver une identité à chaque album, de mieux laisser s'épanouir les spécificités de cette école instrumentale française, et de s'ouvrir à des compositeurs de notre temps qui se situent dans le sillage de cette dernière, il encourage la création et la redécouverte d'oeuvres parfois rares."
Thierry Escaich Compositeur, Organiste, Professeur au CNSMDP
 
 
Accueil 
 
Distribution 
 
Le label 
 
Organisation 
 
Artistes 
 
Catalogue INDÉSENS 
 
Catalogue Calliope 
 
Contact 
 
 

INDÉSENS !
 
La vocation d’Indésens Records est l’exploration détaillée de la musique instrumentale des 19ème et 20ème siècles, couvrant Camille Saint-Saëns, Claude Debussy, Charles Koechlin, André Jolivet, Henri Tomasi, Francis Poulenc, Alexandre Tansman, Henri Dutilleux, Thierry Escaich, Nicolas Bacri… Si la musique française occupe une place privilégiée car l’école des vents la plus prestigieuse au monde est française (et Belge au départ). Mais le grand répertoire international, allemand, américain, tchèque, est également dans les programmes.

Pour la réalisation de ses projets artistiques et servir idéalement le répertoire, Indésens Records sélectionne minutieusement les solistes instrumentaux français actuels les plus talentueux : dont les prestigieux Solistes de l’Orchestre de Paris.

Le projet Indésens Records réuni tous les paramètres qui font les grands disques :
- un plateau artistique exceptionnel
- un lieu d’enregistrement bénéficiant d’une acoustique naturelle idéale : un Temple
- une prise de son optimale pour les instruments solistes et la musique de chambre, alliant précision et netteté avec chaleur des timbres.

Plusieurs monographies « intégrales de la musique de chambre avec Vents » sont programmées :

- Henri Dutilleux
1942-1948 : les Solistes de l’Orchestre de Paris et Pascal Godart, piano
- Camille Saint-Saëns (2 CD) : intégrale de la musique de chambre avec vents
Les Solistes de l’Orchestre de Paris et Pascal Godart et Laurent Wagschal, piano
- Francis Poulenc (2CD) : intégrale de la musique de chambre avec vents
Les Solistes de l’Orchestre de Paris et Claire Désert et Emmanuel Strosser, piano
- André Jolivet : intégrale de l’œuvre pour trompette, par Eric Aubier
- Henri Tomasi : intégrale de l’œuvre pour trompette, par Eric Aubier, A.Baty ; F. Mellardi
- Robert Schumann : l’année 1849, par Trenel, Gattet, Cazalet, Berrod et Hélène Tysman, piano
- Charles Koechlin : intégrale de la musique de chambre avec vents
- Jacques Ibert : intégrale de la musique de chambre avec vents
- Thierry Escaich : intégrale de la musique de chambre avec vents
- Georges Enesco : inédit de musique de chambre : Gérard Caussé, Claudia Barra…
- Albert Roussel : intégrale de l’œuvre avec flûte, par Vincent Lucas
- Claude Debussy : intégrale piano en 4CD avec Théodore Paraskivesco
- Claude Debussy : intégrale musique de chambre avec les solistes à vent de l'orchestre de Paris, et cordes de la Philharmonie de Berlin, et Eric Aubier, Lise Berthaud, Claire Désert, Marie-Pierre Langlamet, Philippe Berrod, Vincent Lucas...
- Claude Debussy : les 3 sonates (réédition Calliope) avec J. Pernoo, PH Xuereb, F. PIerre, JL Beaumadier, G. Dangain...
- Jean Françaix : coffret 3 CD de sa musique de chambre - édition officielle du centenaire, réalisée avec l'association Jean Françaix et l'Octuor de France, avec le compositer au piano et à la direction.

Notre objectif est ambitieux, et s’inscrit naturellement dans le long terme : graver les versions définitives des œuvres que nous présentons.


La vocation d’indésens ! est de promouvoir, par l’enregistrement et la diffusion tous médias (supports physiques CD & DVD, téléchargements payant, web radio, abonnements), les artistes français les plus talentueux, au service de la musique classique ou actuelle, de Bach et Mozart jusque Dutilleux et Escaich. Devant l’extraordinaire richesse du répertoire français depuis Saint-Saëns, D’Indy ou Poulenc, associée à l’extrême vitalité de nos musiciens depuis la fin de la seconde guerre mondiale, nous avons décidé de consacrer une large place sera accordée à la musique de « notre temps » mettant au premier plan les instruments à vents.

LES DEDICATAIRES DU LABEL

1 - Claude DELVINCOURT (1888-1954), directeur du CNSM de 1941 à 1954

Directeur du Conservatoire de Paris (CNSM) de 1941 jusque sa disparition, Claude Delvincourt  était l’ami des jeunes musiciens. Nommé à l’institution alors que la France traversait une des périodes les plus troubles de son histoire, Delvincourt dû faire face au STO en 1943. Une soixantaine de ses élèves se trouvèrent alors menacés d’aller travailler en Allemagne. Il créa alors l’Orchestre des Cadets du Conservatoire, qui deviendra rapidement l’une des plus brillantes formations parisiennes et perdurera après-guerre. Composé de quatre-vingt musiciens et d’une chorale de cinquante élèves, l’orchestre deviendra vite le symbole de la « résistance » de l’institution. En pleine occupation allemande, Claude Delvincourt s’efforcera toujours de programmer des compositeurs français : Rameau, Franck, Honegger, Messiaen, Françaix... A la fin de l’année 1944, les Allemands ne furent plus dupes de l’entreprise et décidèrent que tous les musiciens de l’Orchestre devaient effectuer les deux années obligatoires de STO. Claude Delvincourt, aidé de Jacques Chailley et de Marie-Louise Boëllmann mirent à la disposition des soixante élèves menacés des fausses cartes d’identité et les incitèrent à entrer dans la clandestinité. Il dû lui-même se cacher durant plusieurs mois, jusqu'à l’insurrection de Paris arrivée le 25 août 1945 !
Enfin, c’est Delvincourt qui ouvrit le CNSM à l’enseignement de nouveaux instruments aujourd’hui reconnus : tuba, saxhorn, percussions, saxophone. Pendant toute cette période, il passa commande de nombreux « morceaux de concours » aux jeunes compositeurs d’alors, Henri Dutilleux, André Jolivet, Olivier Messiaen, Henri Tomasi, Alfred Désenclos, Jean Françaix, Jean Hubeau, Darius Milhaud… et bien d’autres. La plupart de ces pièces « de concours » sont aujourd’hui devenues des chefs d’œuvres (sonates et concertos) incontestés du répertoire des flûtistes, clarinettistes, trompettistes, hauboïstes, trombonistes, bassonistes… du monde entier. Il occupe une place fondamentale au Panthéon des pères de l’Ecole Française.

2 – Les grands solistes français :
Jean-Pierre Rampal, Maurice André, Raymond Sabarich, Eugène Foveau, Pierre Pierlot, Maurice Allard, Lucien Thévet, Maurice Bourgue, Georges Barboteu, Roger Delmotte, Lily Laskine, Marcel Mule…

De cette production musicale foisonnante des années 45 à 54, ont naturellement découlées des vocations chez les instrumentistes à vents notamment, dont le répertoire soliste et chambriste se trouva soudainement considérablement étoffé. Les catalogues des grands éditeurs Leduc, Durand, Salabert, ou Billaudot témoignent de cet enrichissement. Nous dédions donc naturellement ce label aux grands solistes français qui ont créé nombre de chefs d’œuvres, assuré bien au-delà des frontières hexagonales la notoriété de l’Ecole Française des vents, et inspirés les jeunes solistes qui rejoignent aujourd’hui le projet indésens ! pour fixer enfin le meilleur de ce répertoire sur un label dédié, et poursuivre la dynamique en collaborant avec la mouvance actuelle des compositeurs vivants les plus actifs et créatifs parmi lesquels Thierry Escaich, Nicolas Bacri, Pierre Thilloy, Henri Dutilleux, Anthony Girard, Karol Beffa, Ivan Jevtic, Betsy Jolas… ou récemment disparus tels Marius Constant, Georges Delerue, Maurice Ohana…

Si la vocation naturelle d’Indésens ! est bien évidement la mise en avant du patrimoine français, il ne sera toutefois pas restrictif. Ainsi, nos artistes ont déjà élaborés de remarquables programmes présentant des œuvres de grands compositeurs internationaux, Stravinski, Bartok, Chostakovitch, Bernstein, Copland, Antheil, Schedrine, Skalkottas, Glazunov, Goedicke, Martinu, Zimmermann, Rhim, Gubaïdulina…

Une équipe d'experts à chaque poste, pour servir au mieux la musique et les mélomanes


Indésens Records a été fondé en 2006 par Benoit d’Hau, issu d'une lignée familiale de musiciens professionnels reconnus. De formation juridique + MBA (USA, Japon, Asie du Sud Est) il est également trompettiste et corniste amateur, assidu et passionné. Fortement orienté vers le répertoire pour les vents, et aimant manier la plume, il entre en 1998 comme journaliste chez Diapason et la Lettre du Musicien. Il signe plusieurs dossiers remarqués dont un hommage à Jean-Pierre Rampal, et un article sur l'école française des vents, dont il s'est fait une spécialité. Avant de créer sa propre marque, Benoit d'HAU avait produit, réalisé ou assuré la direction artistique de dizaines d’albums, diversement édités, mais également participé au lancement de deux Start Up internet musicales : Net4Music (avec François Duliège), en qualité de responsable éditorial, puis Besonic France (plateforme allemande de musique au format MP3), en qualité de directeur général France. Entrepreneur acharné, mais également pionnier en permanence  la recherche de nouveaux business modèles, Benoit d'Hau a également fondé Musicware Communication, société spécialisée dans la communication par l'objet musical : primes, goodies, illustration, vendant plusieurs millions de CD "sur mesure" aux annonceurs français les plus importants, en leur faisant financer les productions musicales.
En 2011 le label compte une quarantaine de références, et doublera rapidement suite au rachat du prestigieux label Calliope (Jacques Le Calvé).

ORGANISATION

- Benoit d’Hau : label manager, A&R
benoit.dhau@wanadoo.fr
- Lara Sidorov :
business development & sales
lara.sidorov@indesens.fr
- Pierre Cristiani :
legal & business affair
pcristiani@wanadoo.fr
- Virginia Olivier :
marketing et design collection
virginia.olivier@orange.fr
- Véronique Furlan :
attaché de presse
accent-tonique@club-internet.fr
-Hajime Kischi :
 Japan agent (Tokyo)
info@mercury-coo.com

- Cécile Guedy & Claire Jarchymiak : conception graphique, infographie
- Bertrand Cazé et Nikolaos Samaltanos : ingénieur du son, prémastering
- Lieux d’enregistrements : Temple Saint-Marcel (Paris) – église Saint-Etienne du Mont (Paris)

Copyright Aditel